23/12/2007

BIERES de NOEL (I)

Pour terminer l’année, je vais vous faire une petite revue non exhaustive de bières bien de saison, les bières de Noël . Car Noël, c’est déjà demain! Autant on imagine les bières de printemps, simples, gouleyantes, croquantes, prêtes à étancher la soif des premiers travaux des champs ; autant les bières de Noël sont, dans mon esprit tout au moins, intensément aromatiques, complexes, avec de la mâche et de la longueur . De vraies bières de dégustation, à savourer, en fin de repas, de Noël ou autre, au coin du feu !

Ce sont des bières traditionnelles, car leur origine remonte à des pratiques anciennes ; début XXème, XIX ème, ou du Moyen-Âge, les avis diffèrent. Il est possible qu'elles datent aussi du temps où le dicton « En été brasse qui peut, en hiver brasse qui veut» était encore d’actualité. En effet, sans l’apport du froid, les bières brassées en automne et qui arrivaient à maturité à la Noël était réputées comme étant les meilleures. Il semble aussi que ces bières étaient l’occasion de vider les greniers pour laisser place à la nouvelle récolte, et donc de faire des brassins plus denses qui allaient pouvoir récompenser les clients fidèles ou les ouvriers méritants.

Apparemment, ces bières ont un regain d’intérêt, surtout si on se fie à la diversité rencontrée; en grande surface ou ailleurs. Mais qu’en est-il de la qualité ? Nous en avons dégusté huit, au profil finalement loin des canons énoncés plus haut, mais pourquoi pas !

Super des Fagnes Noël, 9%, Brasserie des Fagnes , (5/09/99)

Robe foncée, nez très épicé rappelant la coriandre, arômes de torréfaction. Beaucoup d’esters (acetate d’isoamyle) aux arômes de cuberdon, de banane et qui peuvent écoeurer un peu. Bouche onctueuse, forte, un peu trop marquée par l’alcool. Très lisse, sans tannins, elle est aussi peu amère, sa finale est réglissée. Refermentée en bouteilles. (73/100)

La Binchoise Spéciale Noël, Brasserie La Binchoise

Robe beaucoup plus claire; le nez est également épicé, floral. La bouche est plus légère, onctueuse, présentant quelques notes de caramel. Elle est légèrement sucrée, très peu amère, mais un poil tannique. Un peu dans le style d’une blanche, mais plus dense, une blanche de Noël ! Refermentée en bouteilles. (81/100)

Abbaye d’Aulne, Super Noël, 9%, Brasserie Val de Sambre (25/4/09)

Nez peu agréable, soufré, caramel rance, qui semble évoluer vers des notes oxydatives. En bouche, c’est neutre, peu agréable et fort marqué par l’alcool. La mousse est également insuffisante. Défaut probable, bière non notée. Attention, c'est la deuxième bière que je rencontre avec un problème de ce genre, à suivre!

bierenoel1

Abbaye Tongerlo Christmas Blonde, 6,5 %, Brasserie Haacht (L13/01/09)

Une bière de Noël, mais blonde, à peine ambrée. Le nez est beurré mais frais, avec des notes de caramel (diacétyle). Quelques arômes soufrés, mais aussi du fruit (ananas) et des épices (gingembre). La bouche est agréable, peu amère mais équilibrée. Bon, mais loin du style attendu pour une bière de Noël. (80/100)

Bocq Christmas, 8,1%, Brasserie du Bocq, (3/10/09)

Nez à nouveau très épicé sur la coriandre, mais des notes houblonnées apparaissent aussi à l’agitation. Assez complexe, on y retrouve aussi des notes de cerise et de noyau en bouche. Un peu amère, mais avec une sensation sucrée et réglissée, mais pas trop excessive. Sympa, le nez perd de la pureté au réchauffement. (75/100)

St Feuillien, Cuvée de Noël, 9%, Brasserie St Feuillien (5/9/09)

Très épicée (coriandre), mais aussi très fruitée (orange confite, ananas). Le nez évolue vers des arômes rappelant des vendanges tardives (miel, fruits confits). A l’aération les notes de miel et de caramel se font plus insistantes. Palette d’arômes très intéressante. Belle longueur, un peu de sucre résiduel en finale, mais la fraîcheur est conservée. Beau ! (89/100)

Gordon XMas, 8,8%, Anthony Martin (11/09/09)

Pas d’épices, c’est à souligner. Nez de caramel, et de café torréfié. La bouche est agréable sur le sucre candi ; la finale est réglissée et longue. Les sucres sont bien intégrés dans une matière suffisante. Quelques notes soufrées apparaissent à l’évolution et gâchent un peu le plaisir. Un classique. (87/100)

bierenoel2

Bush Spéciale de Noël, 12%, Brasserie Dubuisson , (20/11/09)

Dégustée à l’aveugle, on est toujours surpris pas l’équilibre de cette bière qui titre pourtant 12% d’alcool. A aucun moment celui-ci ne domine la matière et c’est une qualité. La bière est d’ailleurs tout en équilibre, arômes complexes entre épices, malt et caramel. Dommage qu’un début d’oxydation (papier carton) n’entache la dégustation. On aurait aimé un peu plus d’expression aussi, une bière de Noël tout en retenue, malgré son pedigree. A revoir, elle mérite certainement plus. (80/100)

bierenoel4

Avec ce genre de bière de dégustation, un morceau de fromage est toujours le bienvenu. Ce peut-être un bon Cheddar, ou du Stilton, mais j’ai cette fois testé la Fourme d’Ambert. C’est incontestablement avec la Gordon XMas que l’accord est le mieux réussi. Les saveurs se mêlent pour en délivrer de nouvelles dans une parfaite et étonnamment légère onctuosité. Des accords réussis avec la St Feuillien, la Bocq, la Bush et la Super des Fagnes. De la cohabitation avec les autres. Une piste de réussite, il semble que les tannins et un peu de sucres résiduels apprécient la texture du fromage.

Hors concours, il y avait aussi l’exemple type de cette bière brassée pour l’occasion, la « Avec les Bons Vœux » de la brasserie Dupont (qui brasse aussi la Moinette, vous le savez;-), mais la qualité et la demande croissante actuelle est telle qu’il leur faut la brasser dorénavant toute l’année. Cette bière au houblonnage à cru (comme l’Orval) n’est donc plus à classer dans cette catégorie. Dommage, mais peut-être tant mieux pour les autres.

En conclusion, je m’attendais à plus de bières copies de la Gordon XMas, et il n’y en a pas. Toutes ont leur personnalité, beaucoup usant voire abusant d’épices, mais c'est apparemment une tradition. Je suis cependant un peu resté sur ma faim quant à la recherche de plaisir de dégustation pur, une bière de Noël, c'est aussi l'occasion de donner libre cours à son imagination de brasseur. Par contre, la buvabilité des meilleures est à souligner, un choix symptômatique de la tendance actuelle peut-être.

A noter aussi un article sur ces bières dans la Revue des Vins de France (N° 517, Décembre 2007, p 115). 7 bières y sont dégustées, dont la Bush et la St Feuillien qui recueillent comme les autres mentionnées de très belles cotes. Voilà, Joyeux Noël, "avec les bons voeux" de Belgian Beer Lounge!

Commentaires

Tags tags Tagués ici : http://bieresetnews.skynetblogs.be/post/5723367/tags-tags

Écrit par : Lastfrench | 03/04/2008

Avoir un blog souvent à jour est très indispensable pour conserver le contact avec ces internautes, tout à l'instar des commentaires c'est pour ça que il vous laisse ce commentaire pour vous encourager.

Écrit par : match france coupe du monde | 15/06/2014

Les commentaires sont fermés.